Bac 2017 : Et sinon, on fait quoi quand on n'a pas eu son bac ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Il est toujours possible de faire des études supérieures longues sans avoir le bac. Mais pour 80% des élèves recalés, le redoublement est la solution choisie.

Cette fois-ci, c'est terminé pour les candidats au Bac 2017. Ceux qui ne l'ont pas réussi du premier coup ont passé les épreuves du rattrapage jeudi et vendredi. Les recalés à l'issue de cette dernière chance doivent donc faire un choix : redoubler pour repasser le bac l'an prochain ou aller vers une autre voie. 

Atteindre un "bac +5" sans le bac. Après un échec au Bac, recommencer une année de Terminale n'est pas forcément évident pour tout le monde. Certains préféreraient se lancer directement dans les études supérieures et d'ailleurs un diplôme "bac +5" sans le bac, c'est possible. "Il n'y a pas à s'inquiéter parce qu'il y a plein de choses possibles. Une des options, c'est de passer un BTS pour ensuite enchaîner sur une école de commerce ou d'ingénieur et arriver à bac +5 sans pour autant avoir eu le bac", détaille Anthony Souchet, coach spécialiste de l'orientation au magazine L'Étudiant.

Une réussite si on est motivé par la formation. "Après on peut très bien envisager des formations dans le sport ou dans le domaine du médical, du social... Mais ça nécessite d'avoir déjà une vraie idée de ce qu'on a envie de faire au niveau professionnel. Ce qui fera la réussite dans son parcours, c'est principalement parce qu'on a choisi d'être là", rappelle le spécialiste.

Le redoublement, solution principale. Mais pour ceux qui n'auraient pas encore trouvé leur voie professionnelle, le redoublement est la solution préconisée dans la majorité des cas. C'est d'ailleurs le choix de près de 80% des élèves de Terminale générale recalés. Pour faciliter cette réinscription, le gouvernement précédent a créé le droit pour chaque élève de retenter une Terminale dans son lycée d'origine.