Bac 2016 : sept astuces pour cartonner à votre oral de français

  • A
  • A
Bac 2016 : sept astuces pour cartonner à votre oral de français
@ Martin Bureau AFP
Partagez sur :

Pour les cancres ou pour les premiers de la classe, voici quelques astuces pour briller et faire bonne impression pendant votre oral de français. 

BAC

Les épreuves anticipées du baccalauréat approchent pour les élèves de première. L'occasion de gagner des points d'avance, notamment avec l'oral de français. Europe 1 a donc compilé quelques atuces pour vous aider à obtenir une bonne note. 

PENDANT LES RÉVISIONS

  • 1  Même si ce n'est pas enthousiasmant, il existe une technique infaillible pour avoir au moins la moyenne : apprendre les plans des textes étudiés et maîtriser leur introduction et leur conclusion. Mémoriser le plan vous permettra de mieux retenir le contenu des parties de votre exposé. Pas d’inquiétude si vous ne vous souvenez pas de tout, les éléments vont reviendront en tête lorsque vous relirez le texte désigné par votre examinateur. 

  • Entraînez-vous en lisant à voix haute vos fiches, ça vous permettra de mieux mémoriser et d’être plus fluide le jour de l’oral. Vous pouvez d'ailleurs demander à quelqu'un dans votre entourage de vous faire réciter les plans régulièrement (et de préférence pas 2 heures avant l’oral). Pénible, mais vous serez contents en juillet, lorsque vous pourrez fanfaronner avec vos points d'avance. 

TEMPS DE PRÉPARATION

  •  Une fois que l'examinateur a désigné le texte sur lequel vous allez plancher, prenez une feuille de brouillon différente par partie d'exposé. Ainsi, vous optimisez votre temps : chaque feuille correspond à une partie de votre exposé, vous pouvez commencer par y détailler les parties et sous-parties de votre plan, puis les remplir à l'aide d'éléments concrets prélevés dans le texte pendant le temps restant.

  • 4  N'hésitez pas à surligner directement sur le texte les citations ou exemples que vous allez citer pendant votre oral, en choisissant une couleur différente par partie, pour les retrouver en un coup d’œil.   

  • 5  Essayez autant que possible de rédiger votre introduction et votre conclusion. Ça vous permettra de ne pas être trop désarmé au début ou à la fin de votre oral, notamment si le stress vous submerge. Et puis, l'examinateur aura dès le départ, l'impression que votre travail est soigné et non improvisé. 

DURANT VOTRE PASSAGE

  • Parlez naturellement et calmement, en essayant de ne pas trop lire vos notes. Regarder l’examinateur dans les yeux de temps en temps. L’oral est aussi un exercice d’argumentation : vous devez convaincre l’examinateur (ou lui donner l'illusion) que le texte est palpitant (oui), et que vous avez compris pourquoi il était intéressant. 

  • L’oral, c’est un peu un coup de bluff. L'examinateur en face de vous ne sait pas si vous êtes le premier ou le dernier de votre classe. On vous conseille donc d'arriver confiant, souriant et de tout faire pour renvoyer une bonne impression, et montrer que cet oral, vous le maîtrisez. Vous aurez 20 minutes pour convaincre !