Ayrault veut reconquérir les touristes après les attentats

  • A
  • A
Ayrault veut reconquérir les touristes après les attentats
Jean-Marc Ayrault a fixé l'objectif de 100 millions de visiteurs en 2020, contre 84 millions aujourd'hui.@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Un million d'euros supplémentaires vont être alloués par l'Etat aux campagnes de promotion de la France à l'étranger.

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a annoncé mardi qu'un million d'euros supplémentaires seraient alloués par l'Etat aux campagnes de promotion de la France à l'étranger, pour rassurer les touristes qui restent encore frileux après les attentats de novembre.

Campagnes "multi-canales". "Nous avons décidé de débloquer des moyens pour financer une campagne, pas une campagne avec des panneaux publicitaires, mais de réseaux, via les réseaux sociaux notamment, pour expliquer les atouts de la France et tout l'intérêt qu'il y a à visiter et séjourner dans notre pays", a expliqué Jean-Marc Ayrault, devant une quarantaine de représentants du secteur du tourisme. Ces campagnes de promotion sont "multi-canales" : invitations en France de professionnels du tourisme étrangers, promotion ciblée en direction de certains pays, de blogueurs et de relais d'opinions, ou messages sur le portail du tourisme france.fr ainsi que sur des sites étrangers.

2,5 millions d'euros. Cette campagne s'élève au total à "2,5 millions d'euros", a-t-il annoncé, précisant que "l'Etat débloque un million d'euros, avec également une mobilisation de 1,5 million d'euros de partenaires qui pour beaucoup ont donné leur accord". Cette enveloppe sera accordée à Atout France, l'organisme chargé de promouvoir le tourisme français, pour ses campagnes de revalorisation de l'image de la destination France.

Objectif 100 millions de visiteurs en 2020. "Nous sommes, la France, une destination formidable, avec 84 millions de visiteurs. Les résultats du tourisme sont positifs pour les résultats du commerce extérieur de la France, donc soyons fiers de cela", a-t-il insisté, rappelant que l'objectif est "d'atteindre d'ici 2020, 100 millions de visiteurs" étrangers. A la suite des attentats du 13 novembre 2015, Atout France avait décidé d'engager 10 millions d'euros sur son budget pour multiplier les campagnes en direction des pays fournissant les principaux contingents de touristes.