Augmentation des décès : "les old-boomers arrivent en masse"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La génération du baby-boom devrait mécaniquement augmenter le nombre de morts dans les années à venir, explique sur Europe 1 le sociologue Serge Guérin.

INTERVIEW

L'espérance de vie va augmenter en France tout comme le nombre de morts chaque année. Voilà ce qui devrait se passer dans les 50 prochaines années selon l’Ined, l’Institut national de la démographie. Alors, comment expliquer le fait qu’il y aura, dans les années à venir, plus de décès en France ? Pour Serge Guérin, sociologue et spécialiste du vieillissement au sein de la société, invité d’Europe Midi mercredi, c’est tout simple : "comme il y aura de plus en plus de personnes âgées et des personnes qui iront de plus en plus loin dans la vie, une partie de ces personnes là vont finir par nous quitter".

L'espérance de vie en cause. Une logique qu'on doit donc à l'espérance de vie qui augmente chaque année. Même si elle a baissé cette année en France, elle augmente globalement et pour Serge Guérin, "c’est une révolution incroyable". Une révolution qui a toutefois des conséquences selon le sociologue : "à court terme, il va y avoir des problèmes de santé, c’est-à-dire que lorsqu’on aura une canicule plus forte ou un virus de grippe, cela va avoir des effets directs, quasiment du jour au lendemain, sur l’espérance de vie et sur le nombre de morts. Le fait est aussi, qu’on vit de plus en plus longtemps mais la proportion de décès chez les personnes très âgées va forcément augmenter aussi". 

Le phénomène des papy-boomers. Toutes les personnes nées entre l’après-guerre et les années 70 vont, d’ici 2050, mourir et donc gonfler les statistiques des décès. "Finalement, ce qu’on a appelé les baby-boomers qui sont plutôt old-boomers aujourd’hui arrivent en masse et ils vont forcément avoir un effet mécanique sur le nombre de décès", affirme ainsi Serge Guérin. 

Cela a-t-il une influence sur la société ? "Je crois que les médias ont un grand rôle à jouer. C’est normal que nos papy-boomers s’en aillent au bout d’un moment et il ne faut pas dire que c’est atroce ou encore qu’on va perdre 0,3% d’espérance de vie. Il faut imaginer que les gens de 85 ans aujourd’hui n’avaient pas du tout imaginé qu’ils vivraient jusqu’à 85 ans. La société finit quand même par se préparer", détaille Serge Guérin. 

Quelles sont les conséquences économiques ? Outre l'impact psychologique évident, ce phénomène des papy-boomers a des conséquences économiques importantes puisque les régimes de retraite vont être versés beaucoup plus longtemps par exemple. Mais le spécialiste du vieillissement l'assure, "la Silver économie se développe. Le 21 mars, il y aura d’ailleurs la silver night. La Silver économie c’est 21 millions de personnes de plus de 50 ans et cela interesse tout le monde puisqu’il y a derrière un levier de développement économique, sans doute aujourd’hui, le plus important pour un pays comme la France".