Au Vatican, le pape célèbre une messe pour le père Hamel

  • A
  • A
Partagez sur :

Le pape célèbre mercredi matin une messe en hommage au prêtre français tué en juillet dernier dans un attentat revendiqué par l'organisation État islamique. Près de 80 pèlerins ont fait le déplacement.

C'est dans la chapelle Sainte-Marthe du Vatican que le pape célèbre une messe, mercredi matin à 7h, en mémoire du Père Hamel. Ce prêtre français de 84 ans avait été égorgé le 26 juillet dernier dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, un attentat revendiqué par l'État islamique. Quelque 80 pèlerins du diocèse de Rouen ont fait le déplacement pour suivre cet hommage retransmis en direct par la télévision du Vatican.

"Un événement exceptionnel". "C'est notre archevêque qui a écrit [au Vatican] , mais je ne pensais qu'on aurait la messe avec le saint-Père", se réjouit le père Lhermitte. "On est venus dans cet esprit que le saint-Père nous a demandé : la miséricorde", explique le prêtre qui veut croire "à une démarche de confiance et de paix". Le pape qui avait suivi les attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray avec attention, avait par ailleurs reçu François Hollande, le 17 août dernier, en audience privée, pour évoquer le prêtre assassiné.

"Prier pour les assassins". "Ça a été une grande surprise, très joyeuse", confie Sylvie. Comme elle, plusieurs dizaines de pèlerins sont à Rome, emmenés par l'évêque du diocèse de Rouen, Mgr Dominique Lebrun. "On se sent tout petits devant la grâce qui nous est faite", ajoute-t-elle, émue. Le 15 août dernier, une messe en hommage à Jacques Hamel avait été célébrée à Rouen. Un moment qui avait été l'occasion "de prier avec des frères incroyants et des frères musulmans", rappelle Françoise, une autre Française ayant fait le déplacement. "Ça sera l'occasion de prier pour les assassins du père Hamel", explique-t-elle avant d'espérer : "Cette démarche de pardon est déjà très en route dans le diocèse [de Rouen]. Il va falloir un petit peu de temps, mais je pense qu'on va y arriver".

Si la messe est essentiellement suivie par des pèlerins originaires du diocèse de Rouen le Père Lhermitte le rappelle : "Ce n'est pas notre pèlerinage à nous, c'est un pèlerinage ouvert sur le monde".