Au fait, ça marche comment le recensement ?

  • A
  • A
Au fait, ça marche comment le recensement ?
@ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

DÉMOGRAPHIE - Le recensement annuel débute jeudi 21 janvier. Vous serez peut-être choisi(e) pour répondre aux questions des agents. 

Nous étions 66,6 millions d'habitants en France au 1er janvier 2016. Et en 2017 ? L'Insee, qui a publié son bilan démographique mardi, se projette déjà dans l'avenir. A partir de jeudi, 23.000 agents recenseurs viendront frapper à votre porte pour vous poser toute une série de questions. Europe 1 vous dit tout sur "la plus grosse enquête statistique en France".

Qui est concerné par le recensement ? "Chaque année, on recense 9 millions de personnes et 5 millions de logements", nous assure Caroline Escapa, chef du département démographie à l'Insee. Mais qui sera ciblé en 2016 ? C'est très simple, soit vous habitez une commune de moins de 10.000 habitants et vous avez donc une chance sur cinq d'être recensé (les villes tournent chaque année et pour ces communes, le recensement se fait donc tous les 5 ans, ndlr), soit vous vivez dans une commune de plus de 10.000 habitants et vous avez 8% de chances d'être tiré au sort.

Pour savoir si votre ville est concernée, cliquez sur ce lien

Combien de temps dure le recensement ? Du 21 janvier au 20 février, les 7.140 communes de moins de 10.000 habitants seront recensées. Pour les villes de plus de 10.000 habitants, cette grande opération statistique s'étalera jusqu’au 27 février. Les 23.000 agents recenseurs, qui doivent disposer d'une carte tricolore officielle signée du maire, vont donc taper à votre porte ou vous envoyer un courrier pour vous remettre les documents à remplir.

Peut-on effectuer un recensement sur internet ? Depuis l'année dernière, l'Insee offre la possibilité aux personnes tirées au sort d'effectuer leur recensement sur Internet. "L'agent recenseur qui entrera en contact avec vous va d'abord vous proposer de le faire sur Internet", nous explique Caroline Escapa, "Madame démographie" à l'Insee. "Près de 33% des personnes recensées l'ont fait sur Internet. On espère que ce chiffre va grossir cette année". A titre de comparaison, 36% des Français effectuent leur déclaration d'imposition sur Internet, alors que ce service existe depuis de nombreuses années.

Insee

Quelles questions vous pose-t-on ? Vous devrez d'abord remplir un bulletin individuel (pour chaque personne qui vit dans le logement concerné) avec des informations personnelles : "Quelle est votre nationalité ?", "Quel est votre état matrimonial légal ?", "Quels diplômes avez-vous ?", "Comment vous rendez-vous à votre travail ?"). Vous aurez ensuite à renseigner des informations sur le logement que vous occupez : "Quel type de chauffage utilisez-vous ?", "Combien de pièces possède votre logement ?", etc. 

Combien ça coûte à l'Etat ? "Avant la possibilité d'effectuer cette démarche sur internet, le recensement coûtait 1 euro par habitant en moyenne", nous confie Caroline Escapa. "Avec la mise en place du questionnaire en ligne, les coûts ont baissé aux alentours de 0,80€ par habitant".

Peut-on refuser le recensement ? La réponse est claire : non ! Selon l'article 3 de la loi 51-711 du 7 juin 1951, "les personnes sont tenues de répondre, avec exactitude, et dans les délais fixés, aux enquêtes statistiques qui sont rendues obligatoires". Une amende de 38 euros est possible si vous refusez toujours de vous plier au questionnaire.

Vos données sont-elles bien protégées ? C'est l'une des questions qui revient avec insistance. Côté sécurité, l'Insee met le "paquet". "Quand vous répondez au questionnaire en ligne, les données sont cryptées pendant l'envoi entre votre ordinateur et celui de l'Insee", promet Caroline Escapa. Les données nominatives ne sont pas gardées par l'Insee et les agents recenseurs sont tenus au secret professionnel. Et en matière de protection de données personnelles, c'est bien évidemment la CNIL (Commission nationale informatique et libertés) qui veille au grain.

Mais au fait, à quoi sert le recensement ? Deux choses essentielles ressortent du recensement : la population exacte en France et une aide pour les acteurs publics. "On peut ensuite analyser l'évolution de la population par ville, par quartier même", développe Caroline Escapa. "Toutes ces donnée serviront ensuite aux acteurs publics à mieux anticiper les besoins de la population (implantation de transports en commun, création de crèches, d'écoles, d'hôpitaux,…)".  

Le recensement en 3 chiffres : 

  • 9 millions de personnes sont recensées chaque année en France 

  • Le recensement s'effectuera cette année du 21 janvier au 20 février

  • Le recensement coûte en moyenne 0,80€ par habitant