Attentat des Champs-Élysées : un homme présenté à la justice, son ADN retrouvé sur la crosse du fusil

  • A
  • A
Attentat des Champs-Élysées : un homme présenté à la justice, son ADN retrouvé sur la crosse du fusil
Des traces ADN de cet homme ont été découvertes sur la crosse du fusil kalachnikov utilisé par l'auteur de l'attentat.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Un homme a été présenté vendredi à la justice dans le cadre de l'enquête sur l'attentat des Champs-Élysées, son ADN ayant été retrouvé sur l'arme du crime.

Un homme de 23 ans, dont l'ADN a été retrouvé sur l'arme utilisée par Karim C. lors de l'attentat des Champs-Élysées le 20 avril dernier, a été présenté à la justice vendredi en vue d'une possible mise en examen, a indiqué une source judiciaire à l'AFP. Des traces ADN de cet homme, inconnu des services antiterroristes, ont été découvertes sur la crosse du fusil kalachnikov utilisé par Karim C. lorsqu'il a tué un policier, Xavier Jugelé, 37 ans, et blessé deux de ses collègues et une passante allemande avant d'être abattu, a expliqué cette source.

Il assure ne pas connaître le terroriste. Interpellé lundi à son domicile à Saint-Thibault-des-Vignes, en Seine-et-Marne, il a assuré en garde à vue qu'il ne connaissait pas le tueur, a poursuivi la source judiciaire. Il s'agit du premier suspect présenté aux juges d'instruction. Le parquet antiterroriste a requis son placement en détention provisoire, après avoir ouvert vendredi une information judiciaire pour assassinat et tentatives d'assassinats de policiers en relation avec une entreprise terroriste, association de malfaiteurs terroriste criminelle, ainsi que pour acquisition, détention, cession et transport d'arme en relation avec une entreprise terroriste. Les enquêteurs cherchent à établir si des liens existent entre cet homme et Karim C.