Attentat déjoué avant la présidentielle : les deux suspects mis en examen et écroués

  • A
  • A
Attentat déjoué avant la présidentielle : les deux suspects mis en examen et écroués
Les deux hommes ont été interpellés mardi dernier à Marseille.@ boris HORVAT / AFP
Partagez sur :

Les deux suspects interpellés mardi à Marseille pour avoir préparé un "attentat imminent", ont été mis en examen et écroués, a indiqué dimanche le parquet de Paris.

Ils sont suspectés d'avoir projeté un "attentat imminent" sur le sol français en pleine période électorale. Arrêtés mardi à Marseille, Clément B. et Mahiedine M., ont été mis en examen dimanche, a indiqué le parquet de Paris. Ils ont été placés en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet.

Des armes et des kilos d'explosifs. Une information judiciaire a été ouverte notamment pour "association de malfaiteurs terroriste", "acquisition, détention et transport d'armes", et "détention d'éléments composant un engin incendiaire ou explosif". Un arsenal constitué d'armes à feu, dont un fusil-mitrailleur, et de trois kilos d'explosifs de type TATP, dont une partie prête à l'emploi, a été retrouvé lors de la perquisition du logement loué par les deux suspects dans la cité phocéenne. 


Surveillés depuis des mois. Les deux hommes de nationalité française et radicalisés s'étaient rencontrés en prison et étaient l'objet d'une surveillance depuis des mois. Des objets retrouvés à leur domicile montrent qu'ils se revendiquaient de l'État islamique. "Les éléments recueillis attestent que ces deux hommes se préparaient à une action violente", sans qu'on puisse déterminer à ce stade le jour ou les cibles visées, avait indiqué dans la semaine le parquet de Paris.