Attentat de Nice : une nouvelle expertise va être réalisée sur le camion

  • A
  • A
Attentat de Nice : une nouvelle expertise va être réalisée sur le camion
Le camion bélier a stoppé sa course sur la Promenade des Anglais, pour une raison qui reste à élucider.@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Une nouvelle analyse technique va être réalisée sur le camion-bélier qui a servi à commettre l'attentat de Nice, afin de savoir pourquoi le véhicule a stoppé sa course meurtrière.

Alors que le déroulement de l'enquête a été présenté aux victimes de l'attentat de Nice mardi, les magistrats instructeurs ont également annoncé qu'une nouvelle expertise allait être réalisée sur le camion-bélier, qui a tué 86 personnes le soir de la fête nationale l'an dernier sur la Promenade des Anglais. 

Un problème mécanique ? Selon Nice Matin, deux experts viennent d'être désignés pour tenter de savoir pourquoi le terroriste a stoppé son véhicule devant le Palais de la Méditerranée, sur la promenade, avant que les policiers ne l'abattent. "Il est certain qu’une vraie question se pose. Celle de savoir pourquoi ce camion s’est arrêté là. C’est pourquoi les magistrats instructeurs diligentent une enquête technique afin de savoir s’il a eu un problème mécanique, si c’est à cause du scooter qui est passé sous ses roues, ou s’il n’a pas été ralenti – et c’est malheureux à dire – par les différentes percussions avec les victimes", a indiqué au quotidien Me Patrick Bérard. 

D'autres hypothèses à l'étude. L'avocat doute de l'hypothèse du "suicide", selon laquelle le terroriste aurait volontairement stoppé sa course mortelle, car celle-ci serait en contradiction avec les repérages qu'il avait effectués sur le port de Nice avant de commettre l'attentat. En revanche, l'avocat de l’Association française des victimes du terrorisme donne une autre explication : le tueur espérait peut-être s'enfuir, puisqu'il avait pris soin d'emporter dans son 19 tonnes un vélo.