Attentat de Nice : où en est-on de l'indemnisation des victimes ?

  • A
  • A
Attentat de Nice : où en est-on de l'indemnisation des victimes ?
@ AFP
Partagez sur :

Juliette Méadel, secrétaire d'état chargé de l'Aide aux victimes, demande du temps.

Samedi matin a lieu l'hommage national à Nice. Trois mois après le drame, quinze victimes sont toujours hospitalisées dans des hôpitaux en France ou à l'étranger et beaucoup sont toujours suivies psychologiquement. Des soins qui coûtent cher aux familles et aux victimes. Où en est-on des indemnisations?

7 millions d'euros ont été versés sur les 400 millions promis. Trois mois après l'attentat, un tiers des familles et victimes ont reçu une petite partie des indemnisations, soit 600 personnes sur près de 1.600 dossiers. En tout, ce sont près de sept millions d'euros qui ont été versés sur 400 millions prévus au total pour indemniser les victimes de Nice. C’est donc une toute petite partie de la somme, car "l'étude des dossiers prend du temps", explique Juliette Méadel, secrétaire d'état chargé de l'aide aux victimes.

Priorité aux blessés les plus graves. "Il faut bien comprendre que ces 400 millions ne seront pas versés en une année. Moi, je mets toute mon énergie, quotidiennement, pour que les indemnisations arrivent le plus rapidement possible et dans des conditions de transparence. Mais en trois mois de temps, c’est un rythme déjà assez soutenu", estime-telle au micro d’Europe 1.

Pour le moment, ce sont principalement les proches des personnes décédées, mais aussi la centaine de blessés physiques, parfois très graves ou en urgence vitale, qui ont été indemnisées. Elles ont reçu une avance sur indemnisation entre 7.000 et 25.000 euros.