Attentat de Nice - "Le héros au scooter" décoré : "Je suis quelqu’un de normal qui a fait quelque chose d’anormal"

  • A
  • A
Partagez sur :

Franck Terrier a été fait chevalier de la Légion d'honneur vendredi par Emmanuel Macron pour avoir tenté de stopper le terroriste de la Promenade des Anglais un an plus tôt.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

L'émotion était au rendez-vous à Nice, sur la Promenade des Anglais, un an après l'attentat qui a fait 86 morts. Tout au long de la journée de vendredi, la ville a rendu hommage aux victimes de l’attentat. Un hommage auquel le président Emmanuel Macron a tenu à assister.

Il s'est exprimé en fin de journée, disant comprendre la colère des proches des victimes tout en assurant que l’Etat ne les abandonnera pas. Et puis, au-delà de l'hommage officiel, de nombreux anonymes se sont recueillis sur les lieux du drame, jusque tard dans la soirée. L’un des autres moments forts de la journée d’hommages, a été la remise de la Légion d'honneur à Franck Terrier, l'un des héros qui se sont distingués au moment de cette tragédie.

J’espérais passer inaperçu. Franck Terrier, celui qu'on avait appelé "l'homme au scooter", avait tenté d’arrêter la course folle du camion. L'homme de 50 ans avait d’abord lancé son scooter sous les roues du véhicule, puis il l’avait poursuivi à pied. Juste après avoir reçu la plus haute des distinctions français, il a fait part de son émotion à Europe 1 : "J’ai été très très touché. Je suis fier mais en même temps je ne pensais pas que ça serait aussi émouvant et impressionnant. J’espérais passer inaperçu, c’est un peu raté", a-t-il confié.

J’ai fait ce que j’ai fait, j’ai parlé avec mon cœur

"J’ai eu la légion d’honneur, mais comme je dis toujours, il y a aussi beaucoup de gens, avant et après moi, qui sont intervenus. J’ai fait ce que j’ai fait, j’ai parlé avec mon cœur. Quand on m’appelle ‘le héros’, je réponds que des héros il y a en a plein les hôpitaux qui soignent des malades tous les jours. Je suis juste quelqu’un de normal qui a fait quelque chose d’anormal", a-t-il encore déclaré. A noter que 41 personnes ont été également décorées de la Légion d’Honneur à Nice vendredi.