Attentat de Barcelone : une messe hommage aux victimes dimanche soir à Notre-Dame de Paris

  • A
  • A
Attentat de Barcelone : une messe hommage aux victimes dimanche soir à Notre-Dame de Paris
La cérémonie se déroulera à Notre-Dame de Paris dimanche@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

La cérémonie se déroulera à 18h30 et sera également dédiée aux victimes des autres attentats et catastrophes naturelles de l'été.

La messe de dimanche soir à la cathédrale Notre-Dame de Paris sera dédiée aux victimes de l'"horrible" attentat qui a fait au moins 13 morts à Barcelone jeudi, a annoncé vendredi l'archevêché de Paris.

Des prières de soutien. "Après l'horrible attentat de Barcelone, je tiens à vous assurer de ma prière pour les victimes et pour la communauté catholique de Barcelone et les catalans et toute l'Espagne", a écrit le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, dans un message à son homologue barcelonais, le cardinal Juan José Omella.

"Je sais malheureusement combien ces meurtres peuvent traumatiser toute la population et que la présence de l'Église peut aider tout le monde à affronter cette épreuve. Dimanche soir, nous célébrerons la messe à Notre-Dame de Paris à l'intention des victimes en communion avec vous", poursuit-il.


Un hommage à toutes les victimes d'attentats et de catastrophes naturelles. Cette cérémonie, qui se tiendra à 18h30, rendra également hommage aux victimes des autres attentats et catastrophes naturelles de l'été, notamment au Burkina Faso, au Pakistan et en Sierra Leone, a précisé une porte-parole de l'archevêché.

La Catalogne touchée par deux attentats. Treize personnes ont été tuées et une centaine d'autres blessées par une camionnette qui a foncé dans la foule jeudi en fin d'après-midi sur la Rambla, l'artère la plus touristique de Barcelone. Cette attaque a été revendiquée par le groupe djihadiste État islamique.

Quelques heures plus tard, six civils et un policier ont été blessés par cinq "terroristes présumés" qui ont foncé dans la foule sur la promenade de bord de mer à Cambrils, une ville touristique à 120 km au sud de Barcelone. Ils ont été abattus par les policiers.