Attentat à Nice : l'EFS n'appelle pas à venir donner son sang

  • A
  • A
Attentat à Nice : l'EFS n'appelle pas à venir donner son sang
Image d'illustration.@ ANA AREVALO / AFP
Partagez sur :

Vendredi matin, au lendemain de l'attentat de Nice, l'EFS a fait savoir que les besoins en produits sanguins "étaient couverts". 

Alors que vendredi matin de nombreux médias ont relayé un appel aux dons du sang suite à l'attentat de Nice, l'Etablissement français du sang (EFS) a fait savoir via Twitter qu'il ne lançait aucun appel puisque les besoins "sont couverts".

Se mobiliser "dans la durée". Sur son compte Twitter, l'EFS explique que "les besoins en produits sanguins sont couverts". "Nous vous invitons à vous mobiliser dans la durée", est-il précisé, tout en ajoutant : "pas d'appel au don de l'EFS". Mais l'établissement invite cependant à se présenter dans les jours suivants au centre de dons le plus proche de chez soi.

Vendredi, au lendemain de l'attentat qui a visé jeudi soir la Promenade des Anglais, un appel au don du sang a été relayé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux et dans les médias, précisant que l'EFS de Nice ouvrirait ses portes à 9h30 pour réceptionnait les donneurs. Des appels qui ont poussé de nombreuses personnes à se mobiliser. La Provence a fait notamment état dès vendredi tôt d'une forte affluence à la Maison du don à Marseille.

De nombreux blessés. Le dernier bilan de l'attentat à Nice fait état d'au moins 84 tués, 18 blessés "en urgence absolue", une cinquantaine de blessés légers et 120 autres personnes impactées par l'attaque car choquées.