Attaques de troupeaux : deux nouveaux loups abattus en Savoie

  • A
  • A
Attaques de troupeaux : deux nouveaux loups abattus en Savoie
Les deux loups abattus sont un mâle et une femelle (photo d'illustration). @ AFP
Partagez sur :

Les animaux ont été abattus dans le cadre des opérations autorisées en cas d'attaque de troupeaux. Deux autres loups avaient déjà été tués dans les mêmes circonstances mi-août. 

Deux loups ont été abattus en Savoie, vendredi à Montsapey et samedi à Bonvillaret, dans le cadre des opérations autorisées en cas d'attaque de troupeaux, a annoncé lundi la préfecture. Mi-août, deux autres loups avaient déjà été tués dans les mêmes circonstances dans le département, à Valloire et La Léchère.

Une femelle et un mâle. L'animal abattu le 25 août est un jeune loup adulte femelle et celui du 26 août un loup adulte mâle, précise la préfecture dans un communiqué. Les opérations ont été mises en oeuvre par les lieutenants de louveterie intervenant sur ces deux secteurs, avec le concours de chasseurs habilités et ayant suivi une formation préalable et sous le contrôle technique de l'ONFCS, selon la même source. Le premier abattage s'inscrit dans le cadre d'une "autorisation de tir de défense renforcée" contre la prédation des troupeaux domestiques, le second dans le cadre d'une "autorisation de tir de défense en vue de la protection contre la prédation".

Un quota pour un an. Les cadavres ont été pris en charge par les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et déposés au laboratoire départemental d'analyses vétérinaires de la Savoie afin d'y réaliser les prélèvements nécessaires. Les animaux abattus seront décomptés du quota établi par l'arrêté du 18 juillet 2017 fixant à 40 le nombre maximum de loups dont la destruction pourra être autorisée sur le territoire français pour la période allant du 1er juillet 2017 au 30 juin 2018.