Jacques Attali juge "obscène" la démarche des Enfoirés

  • A
  • A
32 partages

INTERVIEW E1 - L'économiste et essayiste assume son tweet dans lequel il affirme avoir "toujours détesté les Enfoirés".

"J'ai toujours détesté les Enfoirés. Leur dernier clip est un monument de vulgarité et de haine des jeunes". Auteur de ce tweet très virulent contre la nouvelle chanson des Enfoirés, qui a créé la polémique, Jacques Attali persiste et signe. "Peut-être que le mot détester les Enfoirés est excessif, mais je le maintiens", a-t-il déclaré mardi au Club de la presse d'Europe 1.

"On ne se met pas en scène quand on fait la charité". "J'ai beaucoup d'admiration pour Jean-Jacques Goldman, j'ai beaucoup d'amis dans le groupe des Enfoirés", a tenu à préciser l'économiste. Mais pour lui, "quand on fait quelque chose de généreux, on ne doit pas le dire". "On ne se met pas en scène quand on fait la charité", a-t-il ajouté. "Je trouve ça obscène".



"D'un mauvais goût incroyable". Concernant la chanson, "elle est d'un mauvais goût incroyable. Elle dit tout le contraire de ce que disent les Restos du cœur", a taclé Jacques Attali, reprenant les critiques accusant la chanson de donner une image désastreuse des jeunes d'aujourd'hui. "Les jeunes ne parlent pas comme ça", a insisté l'écrivain. "Ils ne veulent pas la caisse des vieux".

Cette chanson, "c'est les nantis contre ceux qui ne le sont pas. C'est tout le contraire de ce que doit être l'image des Restos du cœur, tout le contraire de ce qu'était Michel (Coluche)", a conclu Jacques Attali, qui ne retire donc rien de ses propos.

>> LIRE AUSSI - Polémique sur le clip des Enfoirés : Goldman assume

>> LIRE AUSSI - "Toute la vie" : malaise avec la nouvelle chanson des Enfoirés