Arrêts maladie en série à Poissy : le maire s'en prend aux médecins

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le maire LR de Poissy a envoyé une lettre aux médecins de sa ville, leur demandant, à des fins d'économie, de réduire le nombre d'arrêts maladie octroyés aux employés de la mairie.

La chasse aux économies se poursuit coûte que coûte à Poissy, dans les Yvelines, quitte à faire polémique. Après le plan de départ volontaire proposé il y a quelques jours, le maire Les Républicains Karl Olive entend cette fois réduire le nombre des arrêts maladies, qui coûtent selon lui quelque 2 millions d'euros à la ville chaque année. L’édile a donc écrit aux médecins de sa municipalité pour leur demander de limiter le recours aux arrêts maladie.

Colère des praticiens. Pour Christian Lehmann, médecin généraliste, cette recommandation remet en cause l’indépendance des praticiens. "Je n’ai pas à recevoir d’injonctions extérieures, invisibles pour le patient, de qui que ce soit. Cette lettre est une forme de mise en demeure", dénonce-t-il. "Je gère ma mairie en bon père de famille. Je pense que ce sont des mesures de bon sens. Il n’y a pas d’états d’âme à avoir", répond Karl Olive.

Une mauvaise gestion. Pourtant, la manière dont l'ancien journaliste de Canal+ administre les services municipaux est loin de faire l’unanimité, et c’est justement cette gestion qui pourrait expliquer la multiplication des arrêts maladies. "Pour lui, il dirige une entreprise sportive, soit on est dans le jeu, sont on est hors-jeu. Pour tous ceux qui sont hors du jeu, ce sont des pressions au quotidien. Vous savez, quand on n’est pas bien dans son quotidien, on craque", analyse Catherine Couturier, responsable de la CGT des Yvelines. Un avis également partagé par une partie des médecins de la commune. Plusieurs d’entre eux ont écrit au maire lundi 11 avril, pour l’inviter à se poser la question du management de sa mairie, plutôt que d’incriminer les professionnels de santé.