Après avoir percuté un oiseau, un avion forcé d'atterrir à Paris

  • A
  • A
Après avoir percuté un oiseau, un avion forcé d'atterrir à Paris
Malgré une heure de retard, l'avion a finalement pu décoller, mercredi, direction l'Irlande. (Illustration)@ AFP
Partagez sur :

Un choc avec un oiseau a forcé un avion a atterrir en urgence mardi. Les 146 personnes en partance pour l'Irlande n'ont pu redécoller que ... mercredi.

Mardi, vers 16h, un avion qui décollait de l'aéroport Charles-de-Gaulle, à Paris, a été forcé d'atterrir d'urgence. En cause : un choc avec un oiseau qui aurait endommagé le moteur, rapporte Le Parisien. Le trajet vers la ville irlandaise de Cork qui ne devait durer qu'un peu plus d'une heure et demie s'est finalement transformé en cauchemar pour les passagers, bloqués à Paris. Le quotidien précise qu'ils ne savent toujours pas quand ils pourront redécoller.

146 passagers dans l'attente. Après avoir atterri sur une piste d'urgence, l'avion a été inspecté par les pompiers et les techniciens. Après trois heures d'attente, les 146 passagers ont été invités à redescendre. Pris en charge par le personnel de l'aéroport, les passagers reçoivent de la nourriture puis sont invités, dans la soirée, à se rendre vers un hôtel. Le Parisien explique qu'un nombre limité de passagers auraient reçu le numéro du centre d'appel de la compagnie aérienne irlandaise Aer Lingus. Du coup, certains ont pu trouver un vol de substitution en faisant plusieurs escales à Londres ou à Amsterdam.

L'avion a redécollé mercredi. Mais d'autres passagers ont été plus malchanceux et ont reproché l'absence de communication de la part de la compagnie. Selon Le Parisien, la situation s'est améliorée mercredi et la compagnie aérienne a présenté ses excuses, assurant que les autres passagers seraient "redirigés vers d'autres vols". Et malgré une heure de retard, l'avion a finalement pu décoller, mercredi, direction l'Irlande.