Antilles : le cyclone Gonzalo fait au moins deux disparus

  • A
  • A
Antilles : le cyclone Gonzalo fait au moins deux disparus
@ REUTERS
Partagez sur :

MÉTÉO - Deux personnes sont portées disparues après le passage du cyclone Gonzalo à Saint-Barthélémy et Saint-Martin. Les autorités sont "sans nouvelles" de seize autre personnes.

Saint-Barthélémy et Saint-Martin sont coupées du monde. Sur ces deux îles des Antilles, balayées lundi soir par le cyclone Gonzalo, la population est confinée chez elle et le réseau téléphonique est atteint. Deux personnes ont été portées disparues. L'Etat va enclencher "la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle" et le "fonds de secours" du ministère de l'Outre-Mer va être mis à contribution, a annoncé George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer.

Pas de blessés "terrestres". "Un homme tombé de son bateau à Saint-Martin et une autre personne qui tentait de rejoindre son bateau à Saint-Barthélémy", pour lesquels "les recherches ont été impossibles", ont été portés disparus. Il n'y a en revanche a priori aucune victime terrestre.

Outre ces disparitions, une personne blessée et échouée sur un récif doit également être secourue, a affirmé George Pau-Langevin. De plus, les autorités sont toujours sans nouvelles mardi de 16 personnes dont les bateaux ont été emportés lundi soir par Gonzalo.

Les écoles fermées mardi. Le préfet délégué auprès de ces deux collectivités d'outre-mer, Philippe Chopin a précisé que les écoles des deux îles resteront fermées mardi dans le cadre d'un niveau d'alerte "gris" permettant l'évaluation des dégâts provoqués par Gonzalo et la réalisation des travaux les plus urgents.

Une vidéo tournée lundi : 



"Ne sortir sous aucun prétexte". Depuis lundi après-midi, les consignes de vigilance cyclonique violette, en vigueur dans les deux îles, imposent aux habitants de "rester à l'abri et de ne sortir sous aucun prétexte", interdisent de "circuler à pied ou en voiture sous peine de sanctions", et recommandent de "n'utiliser le téléphone qu'en cas d'absolue nécessité".



Bientôt ouragan de catégorie 3. Selon Météo France, après avoir quitté Saint-Barthélémy, au-dessus de laquelle l’œil du cyclone est passé, et Saint-Martin, Gonzalo "poursuit sa route vers le nord-ouest à la vitesse de 20 km/h et devrait encore se renforcer dans les prochaines heures pour atteindre le stade d'ouragan de catégorie 3 dans les 36 heures".

Après Saint-Martin et Saint-Barthélémy, le cyclone Gonzalo, qui a épargné la Guadeloupe, doit se diriger vers les îles Vierges britanniques et vers Puerto Rico.