Animaux de compagnie : attention aux risques d'accident domestique

  • A
  • A
Animaux de compagnie : attention aux risques d'accident domestique
@ Europe 1
Partagez sur :

Chute par la fenêtre, noyades, électrocutions... les animaux domestiques doivent être surveillés comme les enfants.

On n'y pense pas toujours, mais les animaux de compagnie sont régulièrement victimes d'accidents domestiques. Pour les connaître, les éviter ou savoir comment réagir, Natacha Harry, présidente de la SPA, a fait le point vendredi sur Europe 1.

Attention aux fenêtres ouvertes. "Les accidents sont nombreux et sont à peu près les mêmes que pour les enfants en bas âge", prévient celle qui a aussi été vétérinaire. Natacha Harry prend l'exemple des fenêtres, laissées ouvertes dans les appartements pendant l'été. "C'est un risque majeur pour les chats, qui peuvent s'approcher et tomber." Pour éviter une chute qui peut être mortelle, mieux vaut donc penser à mettre des grillages lorsqu'on n'habite pas au rez-de-chaussée. 

Noyades fréquentes.Les chiens, eux, risquent la noyade dans les piscines. "Il faut être extrêmement vigilant", souligne Natacha Harry. La meilleure solution est encore de ne jamais habituer l'animal à aller dans l'eau. Mais si c'est déjà le cas, alors il est important de lui apprendre où se trouvent les marches de la piscine et de l'entraîner à les remonter. S'il lui prend l'envie de faire trempette ou s'il tombe dans l'eau, le chien a en effet tendance naturellement à se rapprocher du bord le plus proche. Il peut ensuite se noyer d'épuisement. 

Empoisonnement et électrocution. Chiens comme chats sont aussi susceptibles d'ingérer des produits dangereux, notamment des médicaments ou des produits ménagers. Natacha Harry recommande d'"éviter de les laisser à leur portée" en les plaçant en hauteur ou dans des placards fermés, que même les félins les plus malins ne pourront pas ouvrir. Enfin, les risques d'électrocution existent, notamment pour les rongeurs. "Les lapins adorent les fils électriques", cite ainsi la présidente de la SPA.

Le réflexe vétérinaire. Dans tous les cas Natacha Harry recommande de ne surtout "pas jouer les apprentis sorciers". En cas de problème, "on va consulter un vétérinaire, c'est le premier réflexe". Il est également possible d'appeler les deux centres vétérinaires anti-poison français qui répondent 24h/24 : celui de Nantes (02.40.68.77.40) ou celui de l'Ecole nationale vétérinaire de Lyon (04.78.87.10.40).