Amende avec sursis pour un jeune qui avait lancé à Macron :"Casse-toi pauv'con"

  • A
  • A
Amende avec sursis pour un jeune qui avait lancé à Macron :"Casse-toi pauv'con"
@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

Le 25 juillet dernier, un étudiant avant interpellé l'ex-ministre de l'Economie lors d'un déplacement à Laval, lui lançant la fameuse phrase prononcée par Nicolas Sarkozy au Salon de l’agriculture en 2008.

Un étudiant, poursuivi pour outrage après avoir lancé un "Casse-toi pauv'con" à Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie en visite à Laval, a été condamné mardi à une amende de 250 euros avec sursis, a constaté un correspondant. Ces poursuites avaient été engagées à la demande du Parquet, l'ancien ministre de l'Economie n'ayant pas porté plainte. Le jeune homme de 21 ans comparaissait selon la procédure du plaider-coupable.

Une visite à Laval. Le 25 juillet dernier, au moment où Emmanuel Macron descendait de son véhicule pour participer à une cérémonie de remise du label "French Tech" à Laval, un jeune homme, au milieu d'un groupe de manifestants, avait crié : "Casse-toi Pauv'con !" à l'adresse du ministre. Sur le coup, le ministre avait été surpris mais la suite de la visite s'était déroulée dans une ambiance détendue. Pendant ce temps, les forces de l'ordre avaient procédé à des contrôles d'identité des jeunes manifestants.

Une formule tristement célèbre. L'insulte "Casse-toi pauv'con !" a été rendue célèbre par Nicolas Sarkozy (LR) qui l'avait lui-même lancée, alors qu'il était président de la République, à un homme qui refusait de lui serrer la main au Salon de l'agriculture à Paris le 23 février 2008.