Alpes-Maritimes : trois loups abattus à Isola

  • A
  • A
Alpes-Maritimes : trois loups abattus à Isola
@ AFP
Partagez sur :

Trois loups ont été abattus dans la nuit de lundi à mardi à Isola, dans les Alpes-Maritimes.

Trois loups ont été abattus dans la nuit de lundi à mardi à Isola, dans les Alpes-Maritimes, a-t-on appris vendredi auprès de la préfecture. Le tir de prélèvement a été réalisé par les personnels de la "brigade loup" dont la création avait été demandée il y a trois mois à l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) par Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie, a-t-on précisé de même source.

Trois loups d'une meute de six. Les trois loups "prélevés", deux jeunes et un adulte, faisaient partie d'une meute de six individus aperçus conjointement. Le tir a eu lieu, indique la préfecture, dans un secteur où les troupeaux domestiques ont récemment été soumis à une "pression de prédation intense".

Des quotas de loups pouvant être abattus. Le 24 octobre, déjà, un loup avait été abattu à Gréolières, alors que le 18, deux individus étaient visés par des tirs, l'un à Beuil et l'autre à Bézaudun. Dans ce dernier cas, l'animal, simplement blessé, n'a pas été retrouvé, mais il a toutefois été décompté du quota national fixé à 36 loups d'ici au 30 juin 2016. Sur ce quota, 19 individus ont déjà été décomptés en France depuis son entrée en vigueur le 1er juillet 2015, dont 8 dans les Alpes-Maritimes.

Ce quota de loups pouvant être abattus par dérogation au statut d'espèce protégée ne remet pas en cause, selon la préfecture, "la viabilité de la population de loups sur le territoire français".