Allocation de rentrée scolaire : "Sans elle, j'aurais dû faire des sacrifices"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'allocation de rentrée scolaire est versée jeudi à 2,8 millions de familles en France. Une aide indispensable pour certains parents, comme Christèle, une mère célibataire du Pas-de-Calais.

REPORTAGE

Crayons, cahiers, sac d’école violet tout neuf… tout est déjà prêt pour la rentrée de Lila, 8 ans. Sa maman, Christèle, a profité des soldes pour acheter tout le matériel nécessaire. Alors pour cette mère célibataire, l'allocation de rentrée scolaire de 363 euros, versés pour les 6-10 ans, c'est un peu un cadeau de Noël en plein mois d’août.

"Vivre correctement en septembre". "Pour les fournitures scolaires, j’en ai eu pour 300 euros", précise Christèle au micro d'Europe 1. Elle en a également profité pour rhabiller sa fille. Alors "oui, ça aide au niveau du budget". Entre les vacances et les travaux dans la maison, cette employée de crèche avec un petit salaire doit se serrer la ceinture chaque année à la fin du mois d'août. Ces 363 euros, c'est sûr, elle va les placer directement sur son compte bancaire. "Je n'achèterai pas une télé avec ça", sourit Christèle. "Je suis maman célibataire. Il faut faire vivre ma fille, la nourrir, penser à sa santé... Alors oui, c’est un budget qui me permet de vivre correctement au mois de septembre".

Si l'allocation de rentrée scolaire couvre les achats de Christèle pour la rentrée, elle lui permet aussi d'éviter "de faire de trop lourds sacrifices" pour sa fille Lila, comme ne pas l'inscrire dans un club de danse.