L'alerte orange est levée dans les Alpes, mais le risque d'avalanche persiste dimanche

  • A
  • A
L'alerte orange est levée dans les Alpes, mais le risque d'avalanche persiste dimanche
Partagez sur :

L'alerte orange a été levée en Ile-de-France et dans les trois départements du Sud-Est. 

L'ESSENTIEL

Neige, verglas, risque d'avalanche. Météo France a levé l'alerte orange pour les départements du Sud-Est, mais met en garde contre un risque d'avalanche dimanche. Europe1.fr fait le point sur la situation.


LES INFOS A RETENIR

- La route menant à la station Isola 2000 a été rouverte après avoir été coupée plusieurs heures

- Dans les Alpes du Sud, le risque d'avalanche sera de 4 sur 5 dimanche

- En Ile-de-France, la neige a commencé à tomber dans la nuit

  • Dans les Alpes

Risque de neige et verglas sur la route. Météo France a levé samedi après-midi l'alerte orange avalanches pour les Alpes-Maritimes, la Savoie et la Haute-Savoie. En fin de matinée, la vigilance neige et verglas avait été levée pour le département de l'Oise, ainsi que pour l'Isère (vigilance neige). Sur le massif du Mercantour, "des départs de grosses avalanches pouvant atteindre des routes de montagne seront encore possibles dans l'après-midi", indique toutefois Météo France.

"Le perturbation est très active sur l'est du pays. Il neige en Savoie, Haute-Savoie et Isère. Avec l'arrivée de la perturbation cette nuit, des chutes de neige intenses sont en cours sur les Alpes", a prévenu l'institut alors que samedi est attendu le retour de stations des vacanciers de la zone C (Paris, Montpellier et Toulouse). Il y a des risques de neige et verglas sur le réseau routier. La journée est classée orange tant dans le sens des départs que des retours en Rhône-Alpes. 

La route d'accès à la station de sports d'hiver d'Isola 2000, dans les Alpes-Maritimes, a été rouverte à 10h30. Elle avait été coupée dans les deux sens depuis 00h10 samedi "en raison des conditions météo".

Attention aux avalanches. Le risque d'avalanches sera "fort", de 4 sur 5, sur les massifs de Savoie, Haute-Savoie et des Alpes-Maritimes. Le risque est considéré comme "très fort" dans le Mercantour (Alpes-Maritimes). "Les chutes de neige attendues seront très abondantes (1 mètre en 12 heures au-dessus de 1.800 m)" et "des départs spontanés de grosses avalanches seront possibles samedi matin", selon les prévisionnistes. Le week-end dernier, la Savoie et les Alpes-Maritimes avaient déjà fait l'objet d'une alerte météo.

  • En Île-de-France

Une neige qui ne tient pas au sol. Au nord du pays, les huit départements d'Ile-de-France ne sont plus concernés par l'alerte météorologique, tout comme l'Oise que Météo France avait décidé de maintenir en vigilance neige-verglas jusqu'en milieu de journée. Des chutes de neige attendues encore "quelques heures" sur ce département.

Dans la région, à partir du milieu de la nuit, "les précipitations ont pris un caractère continu sous forme de pluie et neige mêlées, voire de neige seule". Cette neige "tiendra temporairement au sol. La couche atteindra 1 à 3 cm, localement 5 cm", mais il ne devrait pas y avoir de verglas. Les Yvelines et le Val-d'Oise sont les départements les plus exposés au phénomène neigeux, précise Météo-France. Ainsi, le plan neige ou verglas est passé en niveau deux, niveau "de veille renforcée", dès vendredi en fin d'après-midi, a précisé la Préfecture de police de Paris dans un communiqué. 

La vitesse limitée samedi en minuit et midi. Samedi, de minuit à midi, la vitesse sera limitée à 80 km/h, les véhicules de plus de 3,5 tonnes "transportant des marchandises" et les "véhicules de transport de matières dangereuses" seront interdits de circulation "dans les deux sens de circulation" sur la RN 118, ajoute le communiqué. La situation devrait s'améliorer en Ile-de-France à partir du milieu de la matinée samedi, "avec des précipitations devenant intermittentes et des températures un peu plus clémentes", selon Météo-France.

>> Retrouvez ici les prévisions de Météo France.