Alerte à la pollution prolongée dans les Hautes-Pyrénées

  • A
  • A
Alerte à la pollution prolongée dans les Hautes-Pyrénées
@ AFP
Partagez sur :

L'Observatoire régional de l'air en Midi-Pyrénées ne prévoit pas d'amélioration de la qualité de l'air avant plusieurs jours.

La préfecture des Hautes-Pyrénées a prolongé jusqu'à lundi soir au moins la procédure d'alerte en raison d'une pollution persistante aux particules fines, a indiqué dimanche l'Observatoire régional de l'air en Midi-Pyrénées (Oramip).

Très mauvaise qualité de l'air. "Lundi, les concentrations de particules en suspension devraient se maintenir à des niveaux élevés. L'indice de qualité de l'air sera très mauvais", en particulier à Lourdes où il atteint le niveau le plus élevé (10), explique l'organisme, qui ne prévoit pas d'amélioration avant plusieurs jours. "Les concentrations observées de particules en suspension PM10 ont dépassé pour la quatrième journée consécutive 50 microgrammes/m³ d'air en moyenne sur 24h. Aucune amélioration significative n'est prévue dans les jours à venir", avertit Oramip.

Vent faible, atmosphère stable, incendies. La cause principale de cette pollution est l'accumulation des particules en suspension du fait d'une atmosphère très stable et d'un vent faible. Localement, des incendies provoqués par écobuage surajoutent aux émissions courantes des particules dans l'atmosphère, explique l'organisme. Le seuil d'alerte est le niveau au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour l'ensemble de la population, et non plus seulement les personnes fragiles.