Alain Gayet, compagnon de la Libération, est décédé

  • A
  • A
Alain Gayet, compagnon de la Libération, est décédé
Alain Gayet est décédé à l'âge de 94 ans à Boulogne dans les Hauts-de-Seine.@ DR Ordre de la Libération
Partagez sur :

L'actrice Julie Gayet, petite-fille d'Alain Gayet, a annoncé la mort de son grand-père sur Instagram.

Alain Gayet, l'un des derniers compagnons de la Libération, est décédé le 20 avril 2017, a annoncé sa petite-fille, l'actrice Julie Gayet, sur Instagram.

Mon grand père ce héros Alain Gayet nous a quitté aujourd'hui...

Une publication partagée par Julie Gayet (@iamjuliegayet) le

Engagé dans les FFL à 17 ans. Alain Gayet était âgé de 94 ans et est décédé à Boulogne dans les Hauts-de-Seine. Né de parents médecins physiologistes et chercheurs, il s'était engagé à Londres dans les Forces françaises libres le 1er juillet 1940 à l'âge de 17 ans, rapporte le site officiel des compagnons de la Libération. Après ce départ en Angleterre et de nombreuses participations aux combats (El Alamein, en Egypte, notamment), puis un baccalauréat passé au Caire, il avait débarqué en Normandie le 1er août 1944 à Grandcamp. Après le débarquement en Normandie, il avait poursuivi le combat dans les Vosges, et avait terminé la guerre en Allemagne.

Légion d'honneur. Il avait hérité du grade de lieutenant, était nommé compagnon de la Libération en 1945, ainsi que Grand officier de la légion d'Honneur. Une fois la guerre finie, il fut chirurgien de carrière.