Alain Finkielkraut : "une victoire déplorable"

  • A
  • A
Alain Finkielkraut : "une victoire déplorable"
Partagez sur :

Le philosophe a jugé sévèrement jeudi matin sur Europe 1 la victoire des Bleus mercredi soir.

"Ce matin je suis en tant qu’amateur de foot plutôt triste", a confié Alain Finkielkraut jeudi matin sur Europe 1. Le philosophe avait "comme tout le monde échafaudé deux scénarios : chanter victoire ou pleurer 'cum grano salis' en cas de défaite". La victoire en demi-teinte de l’équipe de France contre les Irlandais mercredi soir y a échappé. "Me voici embarrassé par une victoire déplorable, elle ne s’est pas faite dans les règles", a-t-il regretté.

"On est devant un véritable cas de conscience", insiste le philosophe pour qui le sport est un domaine dans lequel la fin ne justifie pas les moyens. "Nous n’avons certainement pas de quoi être fiers", insiste-t-il.

"La preuve est faite que l’usage de la vidéo est nécessaire", ajoute le philosophe qui a trouvé les Irlandais "extraordinaires". Les arbitres sont dans une situation "intenable", et il y a une "inégalité" avec le public qui voit tout.

"Il faut rappeler que le sport est un jeu", indique-t-il après avoir lu un article titré "la France joue son avenir." "Penser que l’identité française s’incarne dans le foot c’est absolument ridicule parce que les supporteurs sont tous les mêmes et les joueurs jouent tous de la même façon", martèle-t-il.