Air France : les stewards homosexuels refusent de se rendre en Iran

  • A
  • A
Air France : les stewards homosexuels refusent de se rendre en Iran
@ AFP
Partagez sur :

Après l'accord trouvé lundi avec les hôtesses de l'air, une pétition vise à défendre les droits des stewards gays.

Peine de mort. L'Iran pose à nouveau problème aux salariés d'Air France. Après l'accord trouvé lundi 4 avril entre les syndicats et la direction concernant  les hôtesses de l'air qui refusaient de porter le voile dans des lieux publics iraniens, une nouvelle polémique pourrait bien surgir. Via une pétition publiée sur Change.org  jeudi, un certain Laurent M. demande à son tour le droit aux homosexuels de la compagnie à refuser de se rendre en Iran, rapporte le site Air Info. L’homosexualité est illégale en Iran. Selon la pétition, la peine peut aller de 74 coups de fouet pour un mineur, jusqu’à la peine de mort pour un adulte, la méthode d’exécution restant à l’appréciation du juge. Dimanche, la pétition avait atteint les 400 signatures.

Le droit de dire non. Adressée à Frédéric Gagey, nouveau dirigeant d'Air France depuis la démission d'Alexandre de Juniac mardi, au ministère des Transports et au secrétaire d'Etat aux transports Alain Vidalies la pétition est illustrée par un homme sur le point d'être pendu et dûment motivée : "Pour des raisons autant morales qu'humaines, il est inconcevable de forcer quelqu'un à se rendre dans un pays où ses semblables sont condamnés pour qui ils sont". Avant de conclure : " Merci d'accorder aux membres d'équipage gays le droit de refuser de se rendre dans un pays où ils pourraient être tués pour qui ils sont."

Lundi, les hôtesses et les femmes pilotes avaient obtenu de la direction d'Air France d'effectuer les vols en direction de Téhéran sur la base du volontariat, à nouveau desservi par la compagnie après huit années d'absence.