Agression raciste par des supporters : le procès démarre mardi, la victime toujours choquée

  • A
  • A
Partagez sur :

En février 2015, Souleymane avait été victime d'un incident raciste. Des supporters de Chelsea l'avait empêché d'entrer dans le métro. Le procès démarre mardi.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

La vidéo avait marqué les esprits. Il y a deux ans, un jour de match de Ligue des champions PSG-Chelsea, un homme noir avait été empêché de monter dans le métro parisien par des supporters du club londonien. La scène avait été filmée par une caméra du métro. La victime, Souleymane, est toujours choquée aujourd'hui par les chants racistes entendus ce jour là. Les supporters de Chelsea criaient "nous sommes racistes et fiers de l'être".

"Je veux que justice soit faite". "Je m'en rappelle comme si c'était hier. J'ai été poussé plus de trois fois. C'est après qu'ils m'ont fait comprendre que je n'avais pas le droit de rentrer dans cette rame parce que je suis noir", confie Souleymane au micro d'Europe 1. "J'ai leurs visages devant moi. Depuis que cette histoire est arrivée j'ai tout fait pour oublier, j'ai même pris des médicaments. Mais tout le temps ça me revient. Non seulement je suis humilié, mais la plupart des gens qui ont la couleur noire se sentent humiliés. Je veux que ces gens soient condamnés, que justice soit faite, pas plus".

Deux des quatre supporters identifiés. Deux ans après, Souleymane se défend de toute exagération. Mardi après-midi, il retrouvera deux des quatre supporters de Chelsea identifiés grâce à cette vidéo. Ils devraient être présents au tribunal. A Londres, trois des quatre supporters ont également été interdits de stade pour plusieurs années.