Agression mortelle d'un Chinois : les suspects présentés à la justice

  • A
  • A
Agression mortelle d'un Chinois : les suspects présentés à la justice
L'agression mortelle avait provoqué l'indignation de la communauté chinoise d'Aubervilliers.@ AFP
Partagez sur :

Le parquet de Bobigny a requis la mise en examen et le placement en détention provisoire des trois suspects.

Les trois gardés à vue dans l'enquête sur la mort d'un couturier chinois des suites d'une agression à Aubervilliers ont été déférés mercredi matin au tribunal de Bobigny en vue d'être présentés à un juge, a-t-on appris auprès du parquet.

Deux mineurs et un majeur. Le parquet de Bobigny a également indiqué avoir requis leur mise en examen et leur placement en détention provisoire. Ces trois hommes - deux mineurs et un majeur, selon une source proche de l'enquête - avaient été arrêtés lundi matin. Ils sont suspectés d'avoir violemment agressé deux Chinois le 7 août pour voler un sac. L'un d'eux, Zhang Chaolin, 49 ans, résidant à Aubervilliers, était alors "tombé lourdement" sur la tête après avoir reçu un coup de pied au niveau de la poitrine, d'après une source proche du dossier.

L'indignation de la communauté chinoise. Son décès le 12 août, après cinq jours de coma, avait soulevé un mouvement d'indignation à Aubervilliers, commune de la banlieue nord de Paris qui compte une importante communauté originaire de Chine, active dans le secteur du textile. Et près de 2.000 personnes d'origine chinoise avaient participé à une marche de protestation le 21 août dans la ville. Selon les autorités, sur les sept premiers mois de l'année, 105 plaintes ont été déposées à Aubervilliers pour des vols avec violence à l'encontre de "la communauté chinoise ou d'origine chinoise".