Affaire Théo : le footballeur Adil Rami réagit vertement à la thèse du geste involontaire

  • A
  • A
Affaire Théo : le footballeur Adil Rami réagit vertement à la thèse du geste involontaire
Adil Rami s'indigne des conclusions de l'IGPN après l'arrestation polémique de Théo.@ Valery HACHE / AFP
Partagez sur :

Adil Rami a exprimé jeudi sur Twitter son indignation après les conclusions de l'IGPN sur le caractère "non intentionnel" du viol de Théo.

Le défenseur de l'équipe de France Adil Rami a vertement contesté le caractère non intentionnel du geste du policier mis en examen pour viol sur Théo, le 2 février à Aulnay-sous-Bois, en tweetant : "Ils nous pissent dessus sans même nous faire croire que c'est la pluie." Le joueur du FC Séville a envoyé son message en réaction à un article du site de 20 Minutes intitulé "La police des polices privilégie la thèse accidentelle à celle du viol délibéré de Théo".



"Espèce d'idiot". Dans ses premières conclusions, l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait retenu "le caractère non intentionnel" du geste du policier. L'avocat du fonctionnaire de 27 ans mis en examen pour viol a plaidé le geste "involontaire", Théo affirmant à l'opposé que le policier lui a "enfoncé volontairement" sa matraque "dans les fesses". Rami a accompagné son message d'un pictogramme de parapluie et de #justicepourtheo. Un internaute lui a alors reproché ce tweet en écrivant : "Mais qu'est-ce que tu dis toi ! Tu y étais le jour où ça s'est passé... non. Alors mêle-toi de ce qui te regarde". Ce à quoi Rami a répondu : "espèce d'idiot".



Les footballeurs expriment leur soutien à Théo. D'autres joueurs avaient déjà apporté leur soutien au jeune homme de 22 ans. Les milieux internationaux français Moussa Sissoko (Tottenham), originaire d'Aulnay-sous-Bois, et Geoffrey Kondogbia (Inter Milan) ont fait part de leur soutien sur les réseaux sociaux, tout comme l'attaquant de l'équipe d'Algérie Riyad Mahrez, Ballon d'Or africain 2016 et originaire de la banlieue parisienne. Par ailleurs, l'Inter Milan a annoncé mercredi avoir invité Théo à venir voir un match au stade San Siro dès que son état de santé le lui permettrait. Le jeune homme portait un maillot du club italien lors de la visite que lui a rendue mardi à l'hôpital le président de la République François Hollande.