Affaire Le Roux : le PNF a réquisitionné les déclarations d'intérêt de l'ex-ministre

  • A
  • A
Affaire Le Roux : le PNF a réquisitionné les déclarations d'intérêt de l'ex-ministre
Dans sa déclaration d'intérêt, Bruno Le Roux ne fait nullement référence à l'emploi de ses filles. @ AFP
Partagez sur :

Le parquet national financier, chargé de l'enquête sur l'emploi des filles de Bruno Le Roux comme assistantes parlementaires, a récupéré ces déclarations auprès de la haute autorité pour la transparence de la vie publique. 

INFO EUROPE 1

Une semaine après la démission de Bruno Le Roux, visé par une enquête du parquet national financier (PNF) pour avoir fourni à ses deux filles des emplois présumés fictifs comme assistantes parlementaires entre 2009 et 2016, les investigations progressent. Selon les informations d'Europe 1, le PNF a ainsi réquisitionné le dossier de l'éphémère ministre de l'Intérieur auprès de la Haute Autorité pour la Transparence de la vie publique. 

Nulle mention de l'emploi de ses filles. Créée après l'affaire Cahuzac, la Haute Autorité est notamment chargée de contrôler et de rendre publiques les déclarations de situation patrimoniale et d'intérêt des parlementaires. La déclaration d'intérêts et d'activités signée par Bruno Le Roux en 2014, consultée par Europe 1, ne fait nullement état de l'emploi de ses filles comme assistantes parlementaires.