Affaire Lambert : la famille continue de s'affronter

  • A
  • A
Affaire Lambert : la famille continue de s'affronter
Rachel Lambert, l'épouse de Vincent Lambert.@ PATRICK HERTZOG / AFP
Partagez sur :

Pour la mère de Vincent, la décision de la CEDH est "un scandale". Pour son épouse, en revanche, c'est une "bonne" nouvelle.

La décision d’arrêter l’alimentation et l’hydratation artificielles de Vincent Lambert, prise dans le cadre de la loi Leonetti, est bien conforme au "droit à la vie". C'est ce qu'a décidé vendredi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), donnant ainsi raison au Conseil d'Etat français. Un soulagement pour Rachel Lambert, l'épouse de Vincent, qui s'est exprimée au micro d'Europe 1.

"On aimerait que sa volonté soit faite". La voix est chevrotante. "Excusez-moi, mais là… il faut me laisser le temps d'intégrer… je suis un peu impressionnée, bouleversée. C'est difficile pour moi de vous répondre. Il n'y a pas de soulagement ou de joie. Pour reprendre une expression d'une des demi-sœurs de Vincent, on aimerait que sa volonté soit faite", a-t-elle déclarée, extrêmement émue après une si longue attente.

"C'est un scandale ! On condamne notre fils !" Quant à la mère de Vincent Lambert, qui assimile l'arrêt des soins à "une euthanasie déguisée", elle est bien décidée à continuer le combat, comme elle l'a expliqué au micro d'Europe 1 après l'annonce de la décision de la CEDH : "C'est un scandale ! On condamne notre fils ! Nous sommes là pour nous en occuper, nous continuerons. Nous sommes scandalisés, je suis très triste de la décision de la CEDH, mais nous nous battrons nuit et jour s'il le faut. Nous resterons aux cotés de Vincent et nous continuerons à nous battre".