Affaire Jean-Bouin : Delanoë va être "entendu"

  • A
  • A
Affaire Jean-Bouin : Delanoë va être "entendu"
Partagez sur :

Deux juges d'instruction cherchent à établir dans quelles conditions la mairie a attribué la concession de ce stade au groupe Lagardère.

Bertrand Delanoë, le maire PS de Paris, et Arnaud Lagardère, patron du groupe éponyme, sont convoqués par les juges d'instruction chargés de l'enquête sur l'octroi de la concession du stade Jean-Bouin à Paris, en vue d'une éventuelle mise en examen.

Bertrand Delanoë est convoqué le 2 décembre par les juges Brigitte Brun et Sophie Clément, chargées de l'enquête sur l'attribution d'une convention pour l'occupation du stade. Cette audition pourrait conduire à une éventuelle mise en examen pour "favoritisme" du maire.

Arnaud Lagardère, gérant commandité du groupe Lagardère, est lui aussi convoqué à une date encore indéterminée pour une éventuelle mise en examen pour "recel de favoritisme".

Deux juges d'instruction cherchent à établir dans quelles conditions la mairie de Paris a attribué la concession du Stade Jean-Bouin au groupe Lagardère.

En août 2004, une convention a été signée entre la ville de Paris et l’association Paris Jean-Bouin qui était, elle, associée au groupe Lagardère. Un an avant, la mairie avait pourtant jugé dans un avis "particulièrement défavorable" la candidature de cette association. Selon le quotidien Le Parisien, les policiers soulignent notamment que Bertrand Delanoë et Arnaud Lagardère "sont amis et partenaires dans le cadre de la candidature de la Ville pour les JO de 2012".

Il est relevé aussi, selon Le Parisien, le prix assez bas de la redevance demandée à l'association, 72.000 euros par an, alors que le chiffre d'affaires des activités du club est d'environ trois millions d'euros par an.

"Cette audition permettra au maire de Paris d'apporter tous les éclaircissements souhaités sur les conditions dans lesquelles la Ville, à l'époque, a décidé de renouveler cette convention qui la lie à l'association CASG Jean-Bouin, occupant du site depuis 1925", a fait savoir la mairie dans un communiqué.