Affaire Business France : Pénicaud était "informée de tout", selon son ex-collaboratrice

  • A
  • A
Affaire Business France : Pénicaud était "informée de tout", selon son ex-collaboratrice
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud.@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

La ministre du Travail est mise en cause dans une affaire de délit de favoritisme lors de l'appel d'offre passé pour le déplacement d'Emmanuel Macron à Las Vegas. 

Alors que les ordonnances Macron ont été publiées au Journal Officiel samedi, le ciel judiciaire de Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, pourrait s'obscurcir dans les prochains jours... Entendue jeudi par les juges dans le cadre de l'affaire de délit de favoritisme, l’ancienne directrice de la communication de Business France, Fabienne Bothy-Chesneau, a assuré que Muriel Pénicaud était "informée de tout", contrairement aux versions de la ministre depuis le déclenchement de l’affaire, révèle le JDD.

Une atmosphère "pesante et délétère". Convoquée aux fins d'une mise en examen, l'ex-collaboratrice de la ministre du Travail est ressortie sous le statut de témoin assisté de son face-à-face avec les juges. Selon le JDD, Fabienne Bothy-Chesneau a remis aux magistrats une "note relative aux délégations applicables au sein de Business France" du 23 avril 2015 qui prouverait la responsabilité de son ancienne patronne, Muriel Pénicaud. 

Lors de son entrevue avec les juges, l'ex-dir com a également décrit une atmosphère "pesante et délétère" au sein de Business France, pointant, selon le JDD, le "management par le stress" de Muriel Pénicaud sur ses équipes.