Affaire Barbarin : pour le Vatican, il est "opportun d'attendre le résultat" de l'enquête

  • A
  • A
Affaire Barbarin : pour le Vatican, il est "opportun d'attendre le résultat" de l'enquête
@ GABRIEL BOUYS / AFP
Partagez sur :

Le Vatican a réagi à l'ouverture d'une enquête contre l'archevêque de Lyon, soupçonné de n'avoir pas dénoncé à la justice des agressions sexuelles d'un prêtre. 

Le Vatican a estimé mardi qu'il était "opportun d'attendre le résultat" de l'enquête ouverte contre l'archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin, soupçonné de n'avoir pas dénoncé à la justice les agressions sexuelles d'un prêtre sur des enfants. "La justice française a récemment ouvert une enquête, dont il est opportun d'attendre le résultat. Quel qu'il puisse être, eu égard à son sens de la responsabilité, on doit manifester estime et respect envers le cardinal Barbarin", a déclaré le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi, dans un communiqué.



Barbarin au courant dès 2009 ? Alors que l'archevêque de Lyon est déjà mis en cause par les victimes d'un prêtre pédophile, une autre affaire est sur le point d'éclater. Un homme de 42 ans, victime des agissements d'un autre prêtre de Lyon, a décidé de saisir la justice. L'homme accuse monseigneur Barbarin d'avoir maintenu ce prêtre en fonction alors qu'il était au courant de ses agissements. Cet homme, que l'on appellera Pierre, s'était livré, en 2009, à l’archevêque de Lyon.

Il a raconté comment, lorsqu'il avait 16 ans, il a été victime des attouchements d'un prêtre lyonnais et comment ce prêtre avait tenté de recommencer deux ans plus tard. Pierre travaille désormais au ministère de l'Intérieur et ne comprend toujours pas que l’archevêque de Lyon n'ait pas pris la mesure du problème et n'ait rien fait pour mettre ce prêtre à l'écart et protéger les enfants qui sont encore au contact avec lui. Ce prêtre exerce à l'Immaculée Conception, dans le 3ème arrondissement de Lyon.