AF 447 : une avance de 17.500 euros aux familles

  • A
  • A
AF 447 : une avance de 17.500 euros aux familles
Partagez sur :

Air France a assuré avoir mis en place "tous les moyens pour être en contact" avec les familles des 228 victimes de la catastrophe du vol AF 447 Rio-Paris.

Air France a amorcé l'indemnisation des proches des victimes du vol AF 447. "On va être dans la phase actuelle beaucoup concentrés sur la première avance qui est versée pour chaque victime - environ 17.500 euros", a déclaré sur RTL le directeur général de la compagnie, Pierre-Henri Gourgeon. "Cette avance ne demande aucun engagement bien sûr et les avocats de nos assureurs dans chaque pays sont en train de parler aux familles des victimes pour arriver à mettre en place cette avance", a-t-il ajouté.

Répondant aux critiques sur le manque de transparence d'Air France, Pierre-Henri Gourgeon a assuré que la compagnie aérienne a "dès le début mis en place tous les moyens pour être en contact avec les familles des victimes. Ce n'est pas facile (...) nous avons souvent seulement un portable" et ce téléphone se trouvait dans l'avion. Mais aujourd'hui, les proches "disposent chacun de numéros de téléphones où ils peuvent contacter des personnels d'Air France". Une équipe permanente de 20 personnes a été dédiée au sein de l'entreprise à être "présente dans le long terme auprès des familles".

En contact avec 1.800 proches de victimes, la compagnie doit aussi définir avec les familles "dans les jours qui viennent" les modalités d'organisation d'une cérémonie d'hommage aux victimes.

Concernant l'enquête, Pierre-Henri Gourgeon a indiqué qu'il ne perdait pas espoir de retrouver l'épave et les boîtes noires de l'appareil, qui s'est abîmé en mer le 1er juin avec 228 personnes à son bord, à environ 1.000 km des côtes brésiliennes.