AF 447 : une association de familles exige la vérité

  • A
  • A
AF 447 : une association de familles exige la vérité
Partagez sur :

45 familles de passagers du vol Rio-Paris ont déjà rejoint l’"Association pour la vérité et pour la défense des droits des victimes".

"Un but : la vérité. Une seule exigence : la transparence" : c’est ainsi que Christophe Guillot-Noël a défini, sur Europe 1, le rôle de l'"Association pour la vérité et pour la défense des droits des victimes du vol AF447" qu’il vient de fonder. Son frère de 37 ans, chercheur au CNRS, faisait partie des 228 passagers du vol Rio-Paris disparu au large des côtes brésiliennes dans la nuit du 31 mai au 1er juin dernier.

"Ce qui est le plus dur depuis le démarrage, c’est de répondre à des questions basiques : est-ce qu’on va récupérer les corps, est-ce qu’on sera dans la capacité de faire une cérémonie pour se recueillir. Ce sont des questions très humaines et auxquelles on n’a aucune réponse pour le moment", a expliqué Christophe Guillot-Noël.

"Depuis une semaine, on n’a aucune information supplémentaire", a-t-il regretté sur Europe 1 au micro de Marc-Olivier Fogiel :



Christophe Guillot-Noël a dénoncé tout autant le silence des autorités françaises que celui de la compagnie Air France. "Je ne sais pas si on va nous cacher la vérité", a-t-il ajouté.

45 familles de victimes ont déjà rejoint cette association qui ne s'est cependant pas constituée partie civile à ce jour dans l'enquête judiciaire ouverte à Paris. Cette démarche est la seule qui permettrait d’avoir accès au dossier d’enquête.