Accès aux soins : des temps d'attentes toujours plus longs

  • A
  • A
Accès aux soins : des temps d'attentes toujours plus longs
La barrière du temps est la première cause de renonciation aux soins.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Le temps d'attente pour obtenir un rendez-vous chez un généraliste aurait doublé par rapport à 2012, selon une étude publiée jeudi.

"Les délais d'attente explosent." C'est le constat que dresse l'Observatoire de l'accès aux soins réalisé par l'Ifop pour le cabinet Jalma (promoteur en assurance santé privée), publié jeudi par Le Figaro

Double du temps d'attente chez un généraliste. Depuis 2012, le temps d'attente pour décrocher un rendez-vous chez un spécialiste aurait augmenté en moyenne de 13 jours, avoisinant plus de 60 jours d'attente désormais. Toutes les spécialités majeures seraient concernées par le phénomène, rapporte le quotidien. Pour une consultation chez un généraliste, il faudrait maintenant patienter une semaine, le double de temps par rapport à 2012.

"On a écrasé les revenus des médecins." La barrière du temps est la première cause de renonciation aux soins, explique le cabinet Jalma, qui publie chaque année un baromètre sur la sécurité sociale. Chez les spécialistes, "près de deux Français sur trois renoncent en effet à se faire soigner par difficulté pour obtenir un rendez-vous dans un délai suffisamment rapide, contre moins d'un sur deux en raison du coût de la consultation", indique Le Figaro. La faute à l’encadrement des dépassements d'honoraires, adopté sous le quinquennat Hollande, indique le cabinet Jalma. Selon les conclusions de l'étude, les médecins se tourneraient davantage vers des spécialités plus porteuses, diminuant l'offre de soin.

"On a écrasé les revenus des médecins, diabolisé les dépassements d'honoraires et, au bout du compte, on a déclenché une catas­trophe sanitaire", assure au quotidien Mathias Matallah, président de Jalma.