A Nîmes, un bébé de 10 mois ingère de la cocaïne par erreur

  • A
  • A
A Nîmes, un bébé de 10 mois ingère de la cocaïne par erreur
Le père de famille avait avoué en consommer occasionnellement.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Les parents s'étaient inquiétés de retrouver leur petite fille surexcitée...

En mars dernier, un couple nîmois s'était rendu aux urgences. La raison : leur bébé de 10 mois, anormalement surexcité. Selon 20 Minutes, le personnel hospitalier ne remarque d'abord rien. Les parents insistent et une prise de sang est alors effectuée : les analyses sont positives à la cocaïne.

Une consommation occasionnelle du père. Le père avoue consommer de manière occasionnelle de la cocaïne. L'après-midi même, il en avait consommé et en avait fait tomber par terre... Des restes sur lesquels est tombée la petite fille qui en avait avalé.

Placée en famille d'accueil. Sans séquelles, le bébé avait été placé en famille d'accueil puis rendu à sa mère. Quant au père, il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de voir sa famille. Cette mesure a été levée par le tribunal correctionnel de Nîmes, la semaine dernière.