À Marseille, des jeunes sont interdits de supermarché

  • A
  • A
À Marseille, des jeunes sont interdits de supermarché
Les lycéens ont tenté de porter plainte mais la police a refusé de les entendre, rapporte "La Provence". Image d'illustration.@ SIA KAMBOU / AFP
Partagez sur :

Un Carrefour, situé dans le 10e arrondissement de la cité phocéenne, a voulu interdire l'entrée aux groupes de jeunes à cause de vols et d'incivilités trop importants. 

Trop de vols et d'incivilités, voilà ce qui a poussé un supermarché de Marseille à interdire pendant une journée l'accès de son magasin aux lycéens, rapporte mardi le journal La Provence. À la grande surprise des jeunes nombreux à y acheter chaque jour leur repas de midi.

Mise à jour le 11/10. Contactée par Europe 1, la direction a finalement indiqué mardi que le magasin était de nouveau ouvert à tous.

"Ordre de la direction". C'est lundi que l'interdiction a été mise en place. Les lycéens stoppés à l'entrée ont alors exigé une explication au vigile. Ce dernier s'est expliqué dans les colonnes du quotidien régional : "ordre de la direction. Tout ce qui est lycéen, étudiant, avec un sac, dès qu'il y a un groupe… on ne laisse pas rentrer". Mais de rapporter "des problèmes" liés à cette nouvelle disposition. "La semaine dernière, un collègue a eu sa voiture rayée parce qu'il avait refusé l'entrée à quelqu'un. Pour 1.200 euros par mois, je me fais pas bousiller la voiture", prévient-il cependant. 

"Vol sur vol". Un des responsables de cette enseigne Carrefour, située dans le 10e arrondissement de la cité phocéenne, s'est aussi expliqué à La Provence : "il y avait vol sur vol, des personnels ont été agressés, une caissière s'est fait cracher dessus". "Après, on peut pas faire de distinction, alors ils ne rentrent plus", tranche-t-il.

Une ruse pour rentrer. Les jeunes, qui ont essayé en vain de porter plainte au commissariat, ont fini pour une partie d'entre eux par ruser, demandant à des adultes sur le parking de les accompagner pour qu'ils achètent leurs sandwichs. .