À Lyon, la Fête des Lumières est placée sous haute surveillance

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Cette année, la Fête des Lumières est maintenue mais pour assurer la sécurité des visiteurs, de nombreuses mesures ont été prises comme l'utilisation d'un drone de l'armée de l'air.

À Lyon, où démarre jeudi soir la Fête des Lumières, dont Europe 1 est partenaire, on attend plusieurs millions de visiteurs jusqu'à samedi. Et après l'annulation de l'édition 2015 à la suite des attentats de Paris, la question de la sécurité est centrale. Cette année, la fête a été maintenue mais elle se déroulera sous haute surveillance.

Une durée et un périmètre réduits. Un maximum de précautions ont été prises, à commencer par la durée de la Fête. Les illuminations, qui s'étalent traditionnellement sur quatre jours, ne le seront que sur trois cette année et seulement de 20h à minuit. Le périmètre a été lui aussi réduit à la seule presqu'île de Lyon, c'est-à-dire l'hypercentre de la ville, alors qu'auparavant il y avait des spectacles de lumières dans tous les quartiers.

Une sorte de grande fan-zone ultra-sécurisée. La Fête des Lumières va donc ressembler à une sorte de grande fan-zone avec 42 points d'entrées, tous surveillés. Les effectifs de police et de secours seront doublés pour atteindre un total 11.000 personnes mobilisées. Rien ne sera laissé au hasard. "Tous les véhicules et tous les sacs pourront être fouillés", explique Michel Delpuech, le préfet du Rhône au micro d'Europe 1. 

"Le dispositif, c'est beaucoup de patrouilles dont des patrouilles mobiles, c'est-à-dire beaucoup de réactivité, et des moyens spécialisés d'intervention si nécessaire comme le Raid, la BRI [Brigade de Recherche et d'Intervention]. Des moyens de BAC seront également mobilisés avec des capacités d'action et d'armement permettant de faire face à une confrontation armée."

Une petite révolution dans la sécurité publique. Les patrouilles humaines seront secondées par un allié encore plus mobile qui leur permettra d'avoir une vision d'ensemble de la manifestation. "Le drone que l'armée de l'air va mettre à notre disposition nous permettra d'avoir en temps réel des images de mouvement de foule. Je crois que c'est une première", ajoute le préfet. Tout est fin prêt pour accueillir les visiteurs mais chacun retient quand même son souffle en espérant que Lyonnais et touristes puissent profiter pleinement de la quarantaine d'illuminations qui donne un si bel aspect à la ville.