À Lyon et en région, la vignette Crit'Air bientôt obligatoire en cas de pic de pollution

  • A
  • A
À Lyon et en région, la vignette Crit'Air bientôt obligatoire en cas de pic de pollution
Du 30 novembre 2016 au 4 janvier dernier, Lyon avait été frappée par un épisode de pollution aux particules fines exceptionnellement long.@ AFP
Partagez sur :

Déjà obligatoires à Paris et Grenoble toute l'année, ces vignettes de couleur différencient les véhicules selon leur niveau de pollution.

Finie la circulation alternée, place à la circulation différenciée: en cas de pic de pollution à Lyon ou dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, le préfet va imposer dès l'automne la vignette Crit'Air. Déjà obligatoires à Paris et Grenoble toute l'année, ces vignettes de couleur différencient les véhicules selon leur niveau de pollution.

"En visant les véhicules les plus polluants, on a le même rendement qu'avec la circulation alternée mais en arrêtant moins de véhicules", a expliqué, mercredi, lors d'une conférence de presse Marie-Blanche Personnaz, directrice d'Atmo, l'organisme chargé du contrôle de la qualité de l'air dans la région. Selon elle, la circulation alternée "est assez peu incitative pour acheter un véhicule non polluant".

Vignettes vertes et violettes, classe 1. Au troisième jour du pic de pollution, à Lyon et dans la métropole, seuls pourront circuler les véhicules dotés d'une vignette verte (électriques ou hydrogène), ou violette, classe 1 (immatriculés pour la première fois après le 1er janvier 2011), ou jaune, classe 2 (immatriculés après 2006 pour les essence ou 2011 pour les diesel), ou enfin de vignette orange, classe 3 (immatriculés après 1997 pour les essence et 2006 pour les diesels).

800.000 vignettes vendues dans la région. Dans la région, cinq zones sont particulièrement touchées par la pollution: Lyon-Villeurbane, Grenoble, Saint-Étienne, la vallée de l'Arve et Clermont-Ferrand. Du 30 novembre 2016 au 4 janvier dernier, elles avaient été frappées par un épisode de pollution aux particules fines exceptionnellement long. Pour le moment, 800.000 vignettes ont été vendues dans la région sur un parc automobile de 4,1 millions de véhicules de moins de 15 ans.