JMJ : À Cracovie, les pèlerins sur les traces de sainte Faustine

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Alors que la Pologne accueille les JMJ, le pape François se rendra samedi au sanctuaire de la miséricorde divine, qui vénère la religieuse sainte Faustine. 

REPORTAGE

Les Journées mondiales de la jeunesse se poursuivent à Cracovie, en Pologne. Samedi soir se tiendra la grande veillée autour du pape François. Auparavant, le Saint-Père va se rendre au sanctuaire de la Miséricorde Divine, un lieu étonnant qui vénère sœur Faustine, une religieuse polonaise canonisée par Jean-Paul II en 2000. Le couvent de briques rouges où cette sœur a vécu à la fin du XXe siècle est devenu un véritable lieu de pèlerinage. 

Esprit saint. Les religieuses qui y vivent aujourd'hui sont formelles : l'Esprit saint est dans toutes les pièces du couvent. "La vie quotidienne de sainte Faustine était très simple, répétitive, les mêmes choses à faire tous les jours", explique l'une des sœurs. "C'était un couvent de contemplation : personne de l'extérieur ne pouvait entrer ici, mais sa vie intérieure était très riche. Le pape Jean-Paul II a dit qu'il y a des endroits et des moments que Dieu choisit lui-même pour que les gens sentent sa présence, et c'est le cas ici."

Une caméra dans la chapelle. Dans son livre, ouvrage polonais le plus vendu à travers le monde, sœur Faustine a raconté qu'elle avait vu apparaître le Christ 280 fois devant elle. Aujourd'hui, les religieuses continuent de faire sa publicité à travers le monde, via à des outils de communication modernes : grâce à une caméra et à une application mobile, les fidèles peuvent voir l'intérieur de la chapelle où sont conservées les reliques de sainte Faustine, partout dans le monde.