A Calais, des pompiers "sur-sollicités" manifestent

  • A
  • A
A Calais, des pompiers "sur-sollicités" manifestent
@ AFP
Partagez sur :

Quelque cinquante sapeurs-pompiers ont manifesté mercredi matin à Calais pour dénoncer une "sur-sollicitation" de leurs services du fait de l'afflux migratoire. 

Quelque cinquante sapeurs-pompiers du Pas-de-Calais ont manifesté mercredi matin à Calais à l'appel du syndicat Sud pour dénoncer une "sur-sollicitation" des services opérationnels à cause de l'afflux migratoire, a constaté un correspondant de l'AFP.

"Une situation particulièrement difficile à Calais". "Nous manifestons pour réclamer du personnel et la prise en compte d'une situation qui est particulièrement difficile à Calais", a indiqué Georges Normand, pompier et délégué du syndicat Sud. "Sapeurs-pompiers en colère", pouvait-on lire sur une banderole. "Les pompiers n'ont jamais bénéficié de renforts supplémentaires depuis le début de la crise migratoire, ni de déclarations de soutien" de la part des autorités, a-t-il ajouté.

30% d'interventions supplémentaires. L'afflux migratoire, "c'est 30% d'interventions supplémentaires, c'est quasiment une caserne en plus qu'il nous faut", a ajouté le secrétaire général du Syndicat Sud, Jean-Charles Tirmarche, dans le Pas-de-Calais. "Il faut nous donner les moyens pour servir les migrants et les Calaisiens, leur assurer un service de qualité, on a l'impression d'être les oubliés du gouvernement", a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, une grève illimitée a débuté mardi à l'appel de Sud, avec un débrayage des sapeurs-pompiers de 8h à 8h59 tous les jours. Le service minimum est toutefois assuré "pour garantir le bon fonctionnement du service public", a indiqué M. Tirmarche.