95% des parents ne savent pas installer un siège auto

  • A
  • A
95% des parents ne savent pas installer un siège auto
Image d'illustration
Partagez sur :

En voiture, tous les enfants de moins de dix ans doivent être installés dans un siège auto. Et pourtant, dans 95% des cas, les parents commettent au moins une erreur pour installer ces sièges pour enfant. 

Une obligation loin d'être respectée. Sur la route, tous les enfants de moins de dix ans doivent être installés dans un siège auto adapté à leur âge, poids et morphologie. Et pourtant, cette obligation est loin d'être respectée en France. En effet, au moins un quart des enfants de moins de dix ans tués sur les routes en tant que passager n'étaient pas attachés. Un chiffre inquiétant que l'on doit, selon une étude publiée la semaine dernière dans The Journal of Pediatrics, à la négligence des parents quand il s'agit d'attacher leurs enfants. Pour cette étude, entre novembre 2013 et mai 2014, des chercheurs de l’université d’Oregon ont suivi 291 couples à leur sortie de la maternité. Sous les yeux des techniciens spécialisés en installation de siège-auto, les jeunes parents ont installé le dispositif dans la voiture puis y ont attaché le nouveau-né.

Une erreur commise dans 95% des cas. Dans 95% des cas, les parents commettent au moins une erreur lorsqu'ils attachent le siège auto de leur enfant. Et pire, 91% d'entre eux commettent une erreur grave, qui met en danger le nourrisson. Parmi les erreurs les plus fréquentes figurent les sangles d'attache trop lâches, un siège trop ou pas assez incliné ou encore des attaches mal fixées au niveau de la poitrine de l'enfant. Souvent, ces erreurs s'expliquent à cause du stress des parents, de leur besoin d'aller vite ou de la distance des trajets parcourus. 

La difficulté d'installation pointée du doigt. Beaucoup de parents pointent du doigt la difficulté d'installation de ces sièges auto. "L’utilisation des sièges auto est beaucoup trop compliquée, reconnaît le Dr Benjamin Hoffman, responsable de l’étude américaine. Les fabricants de voitures et de sièges auto devraient collaborer afin de développer des systèmes faciles à comprendre et à installer" ajoute-t-il. Selon lui, le système de santé devrait financer des formations pour apprendre aux parents à installer correctement les sièges, en particulier pour les enfants les plus vulnérables.