9.000 réservistes déployés chaque jour en 2018 grâce à la Garde nationale

  • A
  • A
9.000 réservistes déployés chaque jour en 2018 grâce à la Garde nationale
63.000 personnes sont aujourd'hui engagées en tant que réservistes.@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Les volontaires, âgés d'au moins 17 ans s'engageront pour une période de 1 à 5 ans renouvelables.

L'Élysée a dévoilé mardi les contours de la future Garde nationale, annoncée cet été par le président François Hollande, avec un objectif de 9.250 réservistes déployés chaque jour à l'horizon 2018. Le projet, qui sera présenté en Conseil des ministres mercredi, est l'aboutissement de plusieurs mois de travail.

5.500 personnes déployées actuellement. "Après ce qui s'est produit cet été à Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray, on avait observé un vrai désir d'engagement de la société française pour défendre le pays", a-t-on assuré une source ministérielle. Rappelant son objectif de 85.000 inscrits en 2018, l'État a annoncé vouloir déployer 9.250 réservistes par jour à cet horizon. Aujourd'hui, les réserves opérationnelles de la police, de la gendarmerie et des armées représentent un vivier de 63.000 personnes, dont 5.500 sont employées chaque jour depuis l'attentat de Nice.

Engagement de 1 à 5 ans renouvelables. La future "Garde nationale" ne sera pas une entité autonome selon l'Élysée, mais regroupera des volontaires intégrés aux forces de sécurité intérieure et aux armées, sous l'égide des ministères de l'Intérieur et de la Défense. Les volontaires devront être âgés d'au moins 17 ans et s'engager pour une durée de 1 à 5 ans renouvelables. 

Pour attirer de nouveaux réservistes, l'État mettra en place un secrétariat général, dont le dirigeant sera nommé le 19 octobre en Conseil des ministres, et qui développera sa politique de recrutement. Un portail numérique (www.garde-nationale.fr), sera lancé dès mercredi et une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux est en préparation, selon une source ministérielle. Plusieurs mesures financières ont également été annoncées (prime annuelle, financement du permis de conduire etc.) pour inciter les Français à se mobiliser (les détails dans notre article ici).