566 millions de SMS envoyés à Noël

  • A
  • A
566 millions de SMS envoyés à Noël
Partagez sur :

Nouveau record d'échanges de SMS en France, en attendant le pic du jour de l'An.

D'après les chiffres communiqués lundi par les opérateurs, 274 millions de SMS ont été envoyés en France le 24 décembre, et 292 millions le 25. Un record qui devrait être renouvelé le 1er janvier. Les cartes de voeux électroniques ont également le vent en poupe.

Les "Bon Noël JspR ktu as eu bcp 2 Kdo" ou les plus classiques "Joyeux Noël à tous" ont déferlé sur les réseaux de téléphonie mobile à l’occasion de la fête de la Nativité. Le 24 décembre, 274 millions de textos ont été envoyés, et le 25, 292 millions, soit un total de 566 millions pour ces deux jours.

Ce record devrait se voir renouvelé le 1er janvier. Pour le Nouvel An, le nombre de SMS envoyés devrait atteindre 492 millions, selon des calculs réalisés avec les chiffres communiqués lundi par les opérateurs, soit une hausse de près de 37% par rapport à l’an dernier. SFR prévoit l'envoi de 180 millions de textos sur son seul réseau, un chiffre en progression de quelque 40%.

Le pic s'établit traditionnellement entre minuit et 1h du matin, avec l'an passé plus de 68 millions de SMS envoyés, tous opérateurs confondus, dans ce créneau horaire. Les clients d'Orange ont envoyé 200,1 millions de SMS sur ces deux journées, Bouygues Telecom a enregistré de son côté 145 millions de SMS les 24 et 25 décembre.

"Dans la plupart des forfaits, il y a désormais les textos en illimité. Les SMS sont vraiment rentrés dans les moeurs, quel que soit l'âge. Les moins jeunes s'y mettent aussi", explique une porte-parole de SFR pour expliquer cette spectaculaire augmentation.

Concernant les cartes de voeux électroniques, plus de 11,5 millions de Français devraient en utiliser pour les fêtes, selon le site dromadaire.com, leader européen du marché. Noël a constitué un record ici aussi, avec 10 millions de visites, indique son Pdg Rafik Smati. Le responsable précise que son activité a ainsi progressé de "30 à 40%" durant la semaine de Noël.