500 réfugiés venus d'Allemagne en Ile-de-France d'ici lundi

  • A
  • A
500 réfugiés venus d'Allemagne en Ile-de-France d'ici lundi
Partagez sur :

Selon plusieurs associations, les lieux d’hébergement sont déjà saturés.

"On sera samedi ou lundi à cinq cents". L’annonce a été effectuée vendredi matin par le préfet Jean-François Carenco en marge d'une conférence de presse sur la métropole du Grand Paris. La France s'est engagée à accueillir en urgence un millier de personnes "pour soulager les efforts de l'Allemagne" où affluent des réfugiés de Syrie et d'Irak. Les premiers sont arrivés mercredi à Champagne-sur-Seine, en Seine-et-Marne.

"Quel que soit le chiffre (de réfugiés), nous ferons face". La préfecture a fait savoir jeudi que huit centres d'accueil étaient déjà opérationnels et 26 autres avaient été identifiés et étaient en cours d'expertise. "Quel que soit le chiffre (de réfugiés), nous ferons face", avait dit le préfet. De son côté, la maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé jeudi l'ouverture de sept nouveaux centres, dans sept arrondissements de la ville, pour accueillir 460 migrants en plus des 1.450 "mis à l'abri" depuis juin.

"En France, on n’a jamais investi dans le dispositif d’accueil". Dans Le Parisien de vendredi, plusieurs associations tirent toutefois le signal d’alarme quant aux capacités d’accueil, les lieux d’hébergement étant saturés. "C’est un manque structurel depuis 20 ans. En France, on n’a jamais investi dans le dispositif d’accueil", regrette Jean-François Dubost, responsable des personnes déracibnées à Amnesty International. 

>> Un maire peut-il choisir les réfugiés qu'il accueille ? 


Un maire peut-il choisir les réfugiés qu'il...par Europe1fr