50 mesures pour simplifier la vie à l'université

  • A
  • A
50 mesures pour simplifier la vie à l'université
@ FRANK PERRY / AFP
Partagez sur :

Thierry Mandon, le secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur, a dévoilé 50 mesures pour faciliter la vie des étudiants et professionnels des universités.

Accès aux bourses étudiantes facilité, simplification des conventions de stage, identité numérique pour les étudiants... Le secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur a annoncé jeudi 50 mesures destinées à simplifier la vie des étudiants et des professionnels des universités.

Des démarches administratives simplifiées. A partir de la mi-2017, les étudiants inscrits à l'université n'auront à fournir qu'une seule fois les justificatifs nécessaires aux démarches de leur vie quotidienne (études, bourses, stages, santé..), grâce au portail etudiant.gouv.fr, déjà lancé mais dont les capacités vont s'accroître. L'accès aux bourses ou à un logement, via le dossier social étudiants (DSE), peut d'ores et déjà s'effectuer via ce portail, depuis janvier 2016. L'identité numérique "permettra à l'administration d'accéder à tous les documents concernant (l'étudiant), par exemple une attestation de la CAF ou la déclaration de revenus de ses parents", dès lors que l'étudiant l'aura autorisé, explique le secrétaire d'Etat à la Recherche Thierry Mandon dans Le Parisien de jeudi. 

Encourager l'entrepreneuriat. Le ministère veut aussi faciliter l'accès au statut d'étudiants-entrepreneurs, via une plateforme de services et à la communauté PEPITE (pôles étudiants pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat), qui recensera l'ensemble des données sur cette thématique, dès la rentrée 2016. Les diplômes d'Etat seront peu à peu dématérialisés, afin de simplifier les démarches en cas de perte du document papier -il n'en est délivré qu'un seul exemplaire- et d'éviter la fraude, comme l'avait annoncé le ministère de l'Education en janvier dernier.

Favoriser l'orientation. Autre mesure, elle aussi esquissée lors des derniers mois, une meilleure information des futurs bacheliers lors de leur inscription sur la plateforme Admission post-bac (APB), avec par exemple la mise en place de questionnaires d'auto-évaluation pour la filière choisie, sur APB.

Une partie des mesures concerne les professionnels de l'université : accès simplifié aux concours réservés aux maîtres de conférence ayant exercé des responsabilités particulières, allègement du dossier scientifique pour les appels à projet de l'agence nationale de la recherche (ANR), allègement du suivi administratif et financier, toujours pour les projets ANR.