5 millions d'euros pour les écoles marseillaises : "On n’est pas rassurés"

  • A
  • A
Partagez sur :

Séverine Gil, présidente d’une association de parents d’élèves, espère que les 5 millions d’euros consacrés aux écoles marseillaises permettront une réelle amélioration de la situation. 

Face aux polémiques sur l’état de délabrement et la vétusté des écoles publiques de Marseille, le gouvernement a décidé de réagir. La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a ainsi confirmé lundi que 5 millions d'euros de la politique de la ville seraient consacrés aux travaux de rénovation des établissements.

Séverine Gil, présidente d’une association de parents d’élèves "le Mouvement des parents d'élèves du 13" (MPE 13), attend cependant des actes concrets. "On n’est pas rassurés. Mais à un moment donné, il fallait forcément mettre de l’argent face à cette situation d’urgence", a-t-elle déclaré lundi soir au micro d’Europe 1.

"Les travaux dureront plusieurs années." Séverine Gil estime qu’il faudra attendre plusieurs années avant d’apercevoir les premiers résultats. "Des petits travaux ont déjà commencé, et les grands travaux sont prévus pour l’été. Les travaux dureront de toute manière plusieurs années. A la rentrée, on sera loin de la fin", a-t-elle expliqué.  

"Il y a des rénovations et des constructions d’écoles à faire. Dans certaines écoles, il y a des urgences en termes d’hygiène et de sécurité. Il y a eu notamment des diagnostics positifs d’amiante. D’autres écoles pourraient prendre feu très rapidement, en six-sept minutes", a-t-elle détaillé, avant de critiquer la gestion de ce dossier par la mairie de la cité phocéenne. "On peut montrer du doigt la ville de Marseille. La municipalité n’a pas pris la mesure plus tôt de ce qu’il fallait faire pour ne pas accuser un tel retard."